Chapelle de Sainte-Apollne 17ème (aujourd’hui disparue)

14667_randrecard2

Le clocheton de la Chapelle Sainte-Apolline détruite dans les années 1960, a été déplacé à proximité du Manoir de Randrécard.

14667_sainte apolline 12
A une cinquantaine de mètres de l’emplacement de la chapelle démolie, subsiste encore la Fontaine Sainte-Apolline (17ème siècle), enfouie dans la verdure. (photo ci-dessus). 

Le Pardon de la Chapelle Sainte-Apolline, qui se déroulait au mois de septembre, donnait lieu à une grande fête et regroupait toute la paroisse et les environs. On s’y rendait pour obtenir la guérison des maux de dents et pour ce faire, on buvait de l’eau de la fontaine.

A une cinquantaine de mètres de l’emplacement de la chapelle démolie, subsiste encore la Fontaine Sainte-Apolline (17ème siècle), enfouie dans la verdure. (photo ci-dessus). 

Le Pardon de la Chapelle Sainte-Apolline, qui se déroulait au mois de septembre, donnait lieu à une grande fête et regroupait toute la paroisse et les environs. On s’y rendait pour obtenir la guérison des maux de dents et pour ce faire, on buvait de l’eau de la fontaine.

A une cinquantaine de mètres de l’emplacement de la chapelle démolie, subsiste encore la Fontaine Sainte-Apolline (17ème siècle), enfouie dans la verdure. (photo ci-dessus). 

Le Pardon de la Chapelle Sainte-Apolline, qui se déroulait au mois de septembre, donnait lieu à une grande fête et regroupait toute la paroisse et les environs. On s’y rendait pour obtenir la guérison des maux de dents et pour ce faire, on buvait de l’eau de la fontaine.

 

Le clocheton de la Chapelle Sainte-Apolline détruite dans les années 1960, a été déplacé à proximité du Manoir de Randrécard.