Faits historiques ou anecdotiques de Treffléan

    DATE                                                                FAITS

1309                Treffléan était en pleine prospérité grâce à l’affluence des pèlerins à la chapelle de Cran, où s’opéraient de nombreux miracles

1319                Le litige Intervenu entre Eudes Nizon le recteur de Trefffléan et l’évêque de Vannes au sujet des revenus a nécessité l’arbitrage du pape Jean XXII
(lettres d’indulgences du 13 avril)

12/09/1719     Reconstruction du presbytère (situé près du bourg) et bénédiction

1763                Refonte de la cloche de l’église

11/02/1790    En vertu des « lettres patentes du Roi » sur un décret de l’Assemblée nationale pour la constitution des municipalités, convocation des « citoyens actifs » de la
paroisse pour assister à une messe et procéder parmi les citoyens éligibles à l’élection :

  • Du maire (François Le Barbier) et du procureur de la commune (François Pierre),
  • Des officiers municipaux (Pierre Guyot, Jean Le Moher, Louis Questel, Yves Le Viavant, Jean Jégat).

Février 1791   Participation de Treffléan dans l’attaque de Vannes (l’abbé Le Sans et le maire de Treffléan militent en faveur de l’attaque).
Regroupement des insurgés à Kerboulard

14/05/1809    Budget des dépenses pour l’année 1809 : 151,35 F.

26/04/1828    Annonce d’adjudication pour la reconstruction d’une partie de l’église de Treffléan.

13/05/1831    Etablissement du budget de l’année 1832 : 1082.14 francs en recette, 897.30 francs en dépenses, dont 12 francs pour le salaire du « crieur public »
et 25 francs pour le « messager piéton ».

12/11/1859    Demande du maire de Treffléan au préfet du Morbihan d’autoriser la « fabrique » de vendre le bois appartenant à la chapelle de Bizole pour
effectuer une réparation urgente de la chapelle.

04/11/1870    Vote d’une somme de 400 F. pour les besoins de la défense nationale.

17/05/1876    Le vote pour la création de la foire de Molac fait apparaître l’existence d’une foire à Treffléan :

« Le maire a exposé au conseil que leur réunion avait pour objet de la création d’une foire qui se tiendrait au Cours de Molac le 20 mai de chaque année, et le
transfert de la foire du 18 avril, qui se tient au bourg, le 20 du même mois. Le conseil après avoir réfléchi accepte la foire en question ».

09/03/1885    Refus du conseil municipal de voter les frais d’étude pour l’établissement du chemin de fer et de diverses routes.

19/10/1886    Don d’un terrain à la commune par M. La May Grégoire pour l’école publique sous condition du versement d’une rente viagère de 20 F. par an, à perpétuité.

1889              Au budget 1889, vote d’une somme de 10 F. pour le « Centenaire 1789 ».

Relevé dans la « Liste des électeurs, aptes à élire des juges au tribunal de commerce, la présence à Treffléan de :

  • Un meunier à Randrécard,
  • Trois débitants (café ?) à Kerbouho,
  • Un débitant au bourg,
  • Un débitants (café ?) à Vang.

04/05/1890   Réclamation des 200 habitants de Bizole auprès du Préfet du Morbihan pour demander le maintien de la venue du recteur pour célébrer une semaine
sur deux la messe dans la chapelle de Bizole, le vicaire de Treffléan ayant cessé de venir sans motif connu.
                   Il y est noté qu’en 1793, Bizole était le siège de la paroisse, transféré cette année là vers Treffléan, et qu’en 1890 Treffléan avait 805 habitants.

04/12/1895   Demande d’achat à la municipalité par M. Penpénic d’un chemin communal traversant sa parcelle dénommée « Lann er Commun »

1900             8 personnes, sur 804 habitants, bénéficiaient de l’assistance médicale gratuite pour les nécessiteux »

1910             70 personnes, sur 771 habitants, bénéficiaient de l’assistance médicale gratuite pour les nécessiteux »

1911             D’après un relevé « Voitures automobiles de 1ère et 2ème catégorie » il n’y avait pas de voiture, ni de poids lourds à Treffléan.

1912             Réparation de l’église suite à l’incendie du 30 octobre 1912

07/05/1914   Une note de l’académie de Rennes au préfet du Morbihan, concernant des travaux à l’école de Treffléan, nous apprend que celle-ci jouxtait une
auberge sans séparation.

28/01/1938   Etant donné l’état de la chapelle St Mathieu (menace d’écroulement et en partie démolie), décision du Conseil municipal de la vente du terrain et des ruines
de la chapelle St Mathieu. Le montant de la vente sera consacré à la réparation de la chapelle de Bizole.

1938             110 personnes, sur 681 habitants, bénéficiaient de l’assistance médicale gratuite pour les nécessiteux.

15/11/1944   Réquisition à Kerdréan d’une prairie pour servir de dépôt de munitions à l’armée américaine.

Relevé dans la « Liste électorale du tribunal de commerce de Vannes », la présence au bourg de :

  • Un charcutier,
  • Un marchand de fruits/légumes,
  • Une quincaillerie/machines agricoles
  • Une boulangerie,
  • Un débit de boissons
  • Deux épiceries.

1944             103 personnes, sur 681 habitants, bénéficiaient de l’assistance médicale gratuite pour les nécessiteux.

1945             Relevé la présence de :

  • Un forgeron au bourg,
  • Un réparateur au bourg,
  • Un forgeron à Bizole,
  • Un cordonnier à Bizole.

1965             Relevé la présence de :

  • Un forgeron au bourg,
  • Un réparateur au bourg.

1982             Enfants de Treffléan à l’arbre de Noël de l’Elysée

1988             Inauguration de la boulangerie après 15 ans sans boulanger.

                     Projet de salon de coiffure